Nous n’avons pas tous eu une mère modèle ou un modèle de mère, c’est clair!
Comment dans ce cas la célébrer?
La fête des Mères est une fête annuelle célébrée en l’honneur des mères dans de nombreux pays.
À cette occasion, les enfants offrent des cadeaux à leur mère, des gâteaux, des fleurs ou des objets qu’ils ont confectionnés à l’école ou à la maison. Cette fête est également célébrée par les adultes de tous âges pour honorer leur mère ou …
pour l’accepter telle qu’elle est, qu’elle fut…
Certains préféreront le terme la/lui pardonner
Ah PARDONNER, le mot est lâché!
Sans religiosité, sans mysticisme Pardonner ne changera jamais le passé mais allégera considérablement le futur…Et c’est de cela qu’il s’agit, se libérer soi-même!
Et pourtant tout en sachant cela Pardonner vraiment n’est pas chose facile. C’est un acte pourtant capital pour soi-même, avant toute autre considération. Mais il est vrai, comme pour tout ce qui se rapporte aux sentiments et à l’affect, que la confusion peut prendre le dessus sur la raison. Vouloir pardonner, c’est bien, croire y être arrivé, c’est agréable mais ne garantit en rien la guérison émotionnelle en lien avec les blessures multicouches et cela parfois bien longtemps après les faits, alors même qu’on les croyait oubliés, conscientisés… ça serre, ça noue, ça bloque, ça grince, ça tempête, ça transfère sur quelqu’un d’autre, ça pleure encore, ça rend malade…
Si vous vivez encore cela, vous êtes en chemin certes
mais pas totalement libéré. Cette libération dont je parle vous appartient.
Pour pardonner, il vous faut Vous pardonner, il vous faut tourner votre regard sur vous même, il vous faut croire, de vous à vous, que vous êtes doué pour quelque chose et que cette chose doit être accomplie.(Par exemple en retrouvant son libre-choix, sa propre opinion, son identité…)
Il vous faut comprendre que sans émotions il n’est pas possible de transformer les ténèbres en lumière, l’apathie en mouvement et que ces parents, cette mère, ce père tout autant, vous l’ont quelque part permis.
Que tout cela se situe au delà du bien et du mal.
Que c’est l’école de la vie, la vôtre parmi les autres et dans le monde.
Que c’est pour que l’enfant deviennent pleinement lui, adulte, autonome, acteur de sa vie
Quelques repères vous manquent encore, je peux vous aider au pas de plus, à l’endroit même où tout redevient calme, paisible.
J’ai mis au point une méthode de libération émotionnelle à cet effet, j’ai pratiqué moi-même, sur moi même, avec des dizaines de personnes aussi qui sont passées à autre chose à présent.
Je me réjouirai à vous accompagner une séance, vous aussi, afin que vous puissiez vivre prochainement cette journée sereinement, libre du passé…
“Alors que je passais la porte en direction de ma liberté, je savais que si je ne laissais pas toute la colère, la haine et l’amertume derrière moi, je continuerai à rester en prison.” Nelson Mandela

Dominique Philippe,

Sophrologie-Hypnose

en cabinet mais aussi par Skype

80 Avenue Alphonse Legault
35170 Bruz
06.16.09.69.27
09.50.50.76.13
Article écrit par Dominique Philippe