“Quand arrive la période des examens,

ce sont souvent les parents les plus inquiets.

Les adolescents eux, ne semblent pas en faire assez et (s’en faire assez à leur goût)…

et comme le stress ( qui naît , rappelons le de l’émotion mal gérée) est contagieux…”

Que faire  ?

Certains optent pour l’autoritarisme, d’autres, pour les cours particuliers…

Je vous propose une troisième voie, la voie de la gestion du stress, des émotions et de la pensée positive:

“je réussis!”

“mon fils/ma fille réussit!”

Pour cela:
prévoir 3 séances individuelles d’une heure ( bilan, détente profonde-gestion de l’émotionnel et regain d’énergie et de confiance en soi, gages de réussite assurée.)
Fuir les boosters artificiels, opter pour les carburants naturels (conseils personnalisés en plantes et fleurs de Bach.) En réalité, le problème à traiter est simple et double :
Il s’agit de combattre l’anxiété inhérente à toute période de pré-examen (le point fort de la sophrologie.)
Il convient en même temps de relancer les fonctions cérébrales, et surtout la mémoire, de manière optimale ( re- point fort de la sophrologie et clarté mentale.)
+quelques conseils supplémentaires de l’ordre du bon sens…
hygiène de vie, respect des rythmes biologiques : air, eau, alimentation/ nutriments, actions dont sommeil 🙂
Psychostimulants = danger dont, café, tabac, alcool, stimulants chimiques, sucré, salé…autres, préférer “un dopage cérébral” NATUREL par la Sophrologie .

Et voila, l’anxiété désamorcée en 2 temps 3 mouvements:

 (Anxiété qui peut aller crescendo. Le jour de l’examen, cela va se traduire par des mains moites, la mémoire qui flanche, les jambes qui tremblent au moment de rentrer dans la salle. La crise d’anxiété bat son plein. Et pourtant l’anxiété est un processus normal, et même nécessaire. Par sa fonction adaptative, elle pousse le sujet à se mobiliser pour affronter une situation difficile.
L’anxiété a ceci de positif : c’est un état qui nous permet de mobiliser notre attention, d’élever notre vigilance dans des situations de nouveauté, de choix, de crise ou de conflit.)

“Mais pour éviter qu’elle ne devienne pathologique et invalidante, il faut bien faire quelque chose.

Pour que vos enfants révisent en paix, et montrent  hauts les mains leurs savoirs, leurs dons et leurs potentiels le jour J.

N’attendez pas le dernier moment .

Le jour J approche.”

sur rdv

offre spéciale “étudiant” ces mois d’avril, mai, juin ( voir tarif )

et “Dernier conseil”, soyez PO-SI-TIFS car c’est leur permettre de le devenir !
bon courage à tous

Prenez soin d’eux et de vous.

www.sophroenergiehypnose-vivancia.fr

Article écrit par Dominique Philippe